Base pour les siences humaines et sociales


Institut de recherche Feng Jicai sur la littérature et l’ art


Paysage extérieur de l’Institut

L’Institut de recherche Feng Jicai sur la littérature et l’ art est une faculté avec un style original nommée sous le nom de M. Feng Jicai, écrivain, peintre chinois et savant culturel reconnu du pays. L’architecture est moderne, l’environnement est distinctif, les arbres et les bambous l’entourent, les flots déferlent, les cultures traditionnelle et étrangère se trouvent partout, les humanités anciennes et modernes se font ressortir. Une plaque gravée suspendue à l’entrée du hall ? Aimer le vrai, le bien et le beau, se préoccuper du ciel, de la terre et de l’ homme ? qui reflète l’esprit humain que recherche l’Institut.


  

Paysage intérieur de l’Institut


                              Devise de l’Institut     Paysage intérieur de l’Institut

L’Institut se divise en deux parties, la partie d’enseignement et de recherche et la partie de musée.

L’enseignement et la recherche comprennent les études littéraires modernes et contemporaines, les études d’héritage culturel, les études des arts populaires, les études sur la protection et le développement des villages traditionnels et les études de l’histoire orale. Le département d’enseignement et de recherche comprend trois centres nationaux d’études culturelles, soit le centre d’études en estampes du Nouvel An chinois, le centre d’études en Arts folkloriques, le centre d’études en Protection et Développement des Villages traditionnels de Chine. Les trois centres sont à la fois les organisations spécifiques nationales de recherche et les bases académiques pour les études et les pratiques des étudiants en Master. L’Institut recrute les étudiants de deuxième et de troisième cycle. Depuis l’an 2002, 26 étudiants y ont étudié, travaillé et achevé leur études.

L’Institut se caractérise par sa collection abondante et ses musées riches et variés. Il met l’accent sur l’idée que ? L’expérience culturelle est la demie partie des études culturelles ?, pour ce fait, l’ ? Institut devenant un musée ? constitue un des principes à suivre de M. Feng en le dirigeant. Non seulement sont exhibés partout des chefs-?uvre d’art, mais aussi ont été créés de nombreux musées (Musée d’Arts locaux du Saut à travers la Porte du Dragon) comprenant la salle de Découpage et Estampe de Nouvel An, la salle de Sculpture, la salle de Peintres Folkloriques, la salle de Vie Epanouissante, la salle de Tissu à Dessins bleus, la salle d’Imprimerie Typographique et la salle de Toutes les Fleurs. Des milliers de pièces d’?uvres d’art précieusement conservées montrent la splendide culture chinoise et la puissante créativité culturelle. De nombreuses collections sont les plus rares du monde.

  


Salle de Sculptures folkloriques du Musée des Arts locaux --- Salle de Découpage et Estampe de Nouvel An


Maison de livres de Grands Arbres -- Musée de peintures de Grands Arbres


Par ailleurs, le Musée de Peintures de Grands Arbres expose les fruits de peintures, de littérature et de sauvegarde d’héritage culturel de M. Feng Jicai durant ces dizaines d’années. La Maison de livres de Grands Arbres est la bibliothèque de l’Institut qui contient 100 milles livres de 22 catégories. Tous ces livres sont la collection personnelle de M. Feng. L’Institut est caractérisé par sa richesse des livres en Lettres, Arts et Cultures folkloriques. Le Musée d’Arts de Beiyang, élégant et noble, est un lieu où se déroulent toutes sortes d’expositions culturelles et artistiques.


M. Feng Jicai avec des enseignants et des étudiants au centre de recherche


 

  Combiner les conférences académiques, les forums de l’éducation et les différentes expositions culturelles, c’est une particularité des activités de l’Institut. Depuis l’établissement du campus en 2005, deux sessions de Festival de Beiyang ont été organisées, l’Exposition d’ ?uvres originales des grands Peintres italiens, une série d’activités de Dunhuang sur la Route de la Soie, le Pont du C?ur -- Cent ans de Communication culturelle sino-russe, Fruits abondants -- l’Exposition des Fruits de la Sauvegarde des Héritages culturels folkloriques chinois pendant dix ans, une série d’activités d’Invitation des Patrimoines culturels immatériels à l’Université, etc. Ces activités ont eu un grand retentissement non seulement sur le campus, masi aussi dans la société. L’Institut joue un r?le de plus en plus important dans les échanges culturels internationaux.


Scène d’Activité d’? Invitation des Patrimoines culturels immatériels à l’Université ?


Institut des Arts de Wang Xuezhong



L’Art de l’Institut des Arts de Wang Xuezhong est une discipline nationale de premier niveau. Il se divise en cinq directions de recherche académiques, soit la recherche en Peinture à grands Traits, la recherche en Calligraphie, la recherche en Peinture à l’Huile, la recherche en Peinture à Traits fins, et l’Histoire des Arts. En 1986, l’Institut est devenu le premier établissement à pouvoir décerner le grade de Master en Beaux-Arts. Il donne des cours de huit spécialités en master: la recherche en Lavis moderne, la recherche en Ecoles calligraphiques chinoises, la recherche en Techniques de Peinture à l’Huile classique, l’Analyse des Ecoles de Peinture à l’Huile occidentale, la Comparaison des Arts sino-japonais, le Panorama des Beaux-arts occidentaux, l’Art du Dessin au Trait chinois, l’Esthétique traditionnelle chinoise, la Poésie traditionnelle chinoise. Les enseignants représentent les trois générations de l’Ecole de Mianxue (6 professeurs, 4 professeurs associés, 4 ma?tres de conférence), leurs expériences académiques concernent le dessin, la sculpture, les beaux-arts, le design et la théorie de l’Histoire des beaux-arts qui montrent la variété et la complémentarité des disciplines. En outre, l’Institut a engagé des professeurs reconnus comme les professeurs invités venant de l’Université nationale de Kobe de Japon, de l’Université de Tsukuba japonaise, de l’Institut des Arts de Chine, de l’Université des Beaux-Arts de Tianjin et de l’Université de Nankai. Durant ces dernières années, plusieurs étudiants japonais, ayant fait leurs études ici, sont rentrés dans leur pays et devenus professeurs de leur discipline. Ils ont apporté des contributions remarquables. La structure hiérarchique des échelons académiques est raisonnable, la transmission des connaissances est en ordre. L’Institut des Arts de Wang Xuezhong a une haute réputation tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et a accueilli des savants et spécialistes venant de Hong Kong, de Macao, de Taiwan, de l’intérieur et de l’extérieur avec un échange mutuel.

Pour le moment, les orientations principales de recherches concernées sont :
  Pratiquer la recherche relative à l’esthétique traditionnelle chinoise.
  Développer le projet éducatif: l’Institut non seulement contribue à former des talents chinois de la discipline en Arts, mais aussi accueille les étudiants étrangers venant des quatre coins du monde. En outre, il fournit aux étudiants chinois à l’étranger d’amples informations dont ils ont besoin,  et a établi un vaste réseau académique.
  Appliquer des projets de recherche coopératif international, organiser des conférences internationales.
  Renforcer les liens entre les disciplines transversales, élargir le domaine et approfondir la recherche sur la base de la coopération en étude sur la culture et l’histoire.
  La Base pour les importantes recherches scociales et humaines des établissements supérieurs de Tianjin fournit les documents et informations relatifs au présent projet de recherche.




Centre des Energies durables d’APEC

Le Centre des Energies durables d’APEC (APSEC) a été fondé au cours de la 11ème réunion des ministres de l’Energie pendant l’année de Chine de l’APEC en 2014 où le directeur du Bureau de l’Energie de Chine M. Wu Xinxiong a annocé officiellement la création de l’établissement de l’APSEC. Le vice-ministre du Conseil des Affaires d’Etat M. Zhang Gaoli a proposé lors de la réunion que ? Nous allons témoigner ensemble la création du Centre de l’Energie durable d’APEC, assurer la construction de l’APSEC, apporter nos contributions au développement de l’énergie durable d’Asie-Pacifique. ? Dans la ? Déclaration de Beijing ? adoptée pendant la réunion, tous les ministres d’Energie des entités économiques d’APEC étaient d’accord pour la création de l’APSEC, et ont suggéré de forts soutiens et guides à l’APSEC.

L’APSEC se consacre à la coopération stratégique des pays membres d’APEC dans le domaine de l’énergie, par le moyen d’établir une stable plate-forme de partage d’informations et un efficace mécanisme pour la coordination, renforce la communication des recherches scientifiques et des politiques énergétique, optimise les structures énergétiques d’Asie-Pacifique et même globales, gère la crise écologique et énergétique, insiste sur les principes de l’égalité, de l’ouverture, du bénéfice mutuel et du gagnant-gagnant, promeut la protection de l’environnement et le développement sain de l’économie en Asie-Pacifique et favorise le développement durable de l’énergie.

C’est l’Université de Tianjin qui a pris l’initiative de fonder l’APSEC. Elle a intégré ses talents et sa force avantageuse de recherche transdisciplinaire, a rassemblé les savants experts reconnus, les entreprises clés, l’alliance d’industrie et les institutions de recherche au premier rang national et international dans le domaine, et a réalisé l’utilisation efficace et l’intégration profonde des ressources. L’APSEC se focalisera sur l’optimisation des structures de l’énergie en Asie-Pacifique, fera attention à la tendance du développement de l’énergie d’Asie-Pacifique, visera la recherche d’avant-garde du domaine énergétiquesdans cette région pour devenir une organisation générale de recherche énergétique qui jouit d’une certaine réputation en Asie-Pacifique même au monde.

Le Bureau national de l’Energie est le supérieur de l’APSEC, il fournit les guides et supports nécessaires à l’APSEC. Confié par le Bureau national de l’Energie, l’Université de Tianjin se charge de l’administration quotidienne de l’APSEC et a mis en place le Comité directeur de l’APSEC qui tient en principe une réunion plénière chaque année et discute les importants plans et sujets de travail au sein de l’APSEC. Le directeur du Bureau national de l’Energie est le président du Comité, le vice-président est le vice-directeur du Bureau national de l’Energie qui s’occupe de la coopération internationale, le président de l’Université de Tianjin est le vice-président exécutif du Comité, le responsable du Service de la Coopération internationale du Bureau national de l’Energie et le responsable de l’APSEC sont les membres du Comité. La Service de la Coopération internationale du Bureau national de l’Energie et l’Université de Tianjin désignent respectivement des agents de liaison au niveau des départements pour s’occuper de l’organisation de conférences et du travail de liaison quotidien.


La Base de Recherche en Application stratégique des Droits de Propriété intellectuelle de l’Etat (l’Université de Tianjin)

La Base de Recherche en Application stratégique des Droits de Propriété intellectuelle de l’Etat ( l’Université de Tianjin) (ci-après appelée ? la Base de Recherche ?) est un groupe de réflexion qui a été créée en avril 2013 avec l’autorisation du Bureau national de la Propriété intellectuelle. La Base de Recherche travaille en croisant de différentes disciplines telles que l’administration, la loi, l’économie et l’ingénierie, contribue à construire un grand pays des droits de propriété intellectuelle, et s’efforce de devenir un nouveau type de groupe de réflexion avec caractéristiques chinoises et celles de l’Université de Tianjin. La Base de Recherche a re?u trois fois la mention ? excellente ? dans l’évaluation annuelle du Bureau national de la Propriété intellectuelle en 2014, 2015 et 2017, et a été sélectionnée comme l’une des ? Premiers Groupes de Réflexion universitaires de Tianjin ? en 2016. Elle a adhéré à l’Alliance des Groupes de Réflexion de Tianjin en 2017 et a été sélectionnée en même année comme groupe de réflexion d’origine de l’Index des Groupes de Réflexion de Chine (ILIC) et a figuré parmi les Top100 selon les notes générales des groupes de réflexion universitaires.

La Base de Recherche a actuellement 25 chercheurs à plein temps qui prennent en charge une dizaine de projets du Fonds national des Sciences sociales et du Fonds national des Sciences naturelles dont un projet clé du Fonds national des Sciences naturelles, une trentaine de projets provinciaux ou ministériels, et 13 sujets spéciaux du Département de Coordination et de Protection du Bureau national de la Propriété intellectuelle. Elle a publié une trentaine d’articles académiques dans les revues du CSSCI, a sorti 50 numéros du journal ? Express des Informations ? et en a rendu compte au Bureau de la Réunion interdépartementale du Travail d’Application stratégique des Droits de Propriété intellectuelle du Conseil des Affaires de l’Etat. 23 numéros de ce journal ont obtenu des commentaires du directeur du Bureau national de la Propriété intellectuelle, 7 ont été mis en application. Par ailleurs, les membres de la Base ont publié 5 articles académiques dans les éditions théoriques du Quotidien du Peuple et du Quotidien Guangming et a publié 2 livres académiques. 4 résultats du projet ont eu le prix excellent provincial et ministériel des sciences sociales dont 2 premiers prix. 5 résultats ont eu le prix excellent des Réalisations de Consultation et de Décision de Tianjin, 2 cas d’exemple ont été sélectionnés dans les Cent Cas d’Exemple excellents du pays, et une trentaine de cas d’exemple ont été sélectionnés dans le Centre de Partage des Cas d’Exemple en Administration de Chine.



吉林11选5- Welcome